Comparatif pour l’achat d’une Robe rockabillyRobine

Ce n’est pas toujours facile de s’y retrouver dans le monde des robes vintage. En effet, il n’existe pas un style de robes vintage mais plutôt des styles vintage puisque chaque décennie, ou presque, a apporté son lot de changements.


Tentons ici d’y voir clair et de repérer chaque style. En commençant au plus près de nous, vous retrouverez la robe rockabilly. Il s’agit d’un courant qui mixte les robes pin’up et le style rock. Voilà pourquoi les robes rockabilly sont joyeuses, pétillantes, pleines de couleurs! Par contre, la rockabilly robe est juste un peu plus évasée que la robe pin’up et donc vous n’hésiterez pas à porter dessous un jupon, histoire de faire un peu plus de volume. Les tissus utilisés sont à motifs: fleurs, pois, vichy. Par contre pour porter votre robe rockabilly vintage, il faut absolument associer une veste en cuir et un collier à clous pour faire plus rock. En effet, les robes rockabilly ne se portent pas seules, il faut vraiment un élément rock pour l’accompagner: du cuir, des clous sans oublier la coiffure. Ici vous prendrez le temps de former un rouleau avec votre frange, dans le style des bananes des rockeurs. En allant fureter dans les friperies ou encore les magasins spécialisés, vous n’aurez aucun mal à trouver la robe rockabilly rouge de vos rêves ou encore une robe rockabilly pas cher.

Ce qui sera important de vérifier une fois que vous aurez mis la main sur une robe pin up rockabilly, c’est qu’elle est vraiment vintage. En effet, les robes vintage ont au moins 30 ans d’âge et doivent forcément présenter la marque ou la griffe du couturier qui les a fabriquées. Alors si votre robe de soirée rockabilly possède l’étiquette d’une enseigne de vêtements actuelle, c’est que clairement vous avez affaire à une copie plutôt qu’à un original.

Autre chose à savoir: ce n’est pas parce que la robe est vintage qu’elle doit être en mauvais état. Aussi, quand vous constaterez des trous ou des tâches, vous reposerez votre robe rockabilly et vous en chercherez une autre. Déjà parce qu’en réparant les trous vous pourriez défigurer votre belle robe. Et ensuite vous n’êtes pas certain de réussir à enlever les tâches.

Une fois que vous aurez trouvé une robe rockabilly en bon état, vous trouverez qu’elle sentira le renfermé. Et c’est normal! C’est même un signe d’authenticité. Imaginez quand même que depuis 30 ans elle a passé la majeure partie de son temps dans une malle au grenier. Pour en venir à bout de cette odeur, vous ne passerez pas votre robe dans le lave-linge. Son essorage à grande vitesse pourrait l’endommager. Préférez apporter votre robe rockabilly vintage au pressing. Ce professionnel de nettoyage saura très exactement quelle solution apporter.

La robe rockabilly mais pas seulement !

Outre les robes rockabilly, sachez qu’il existe également les robes pin’up, que nous avons évoquées précédemment. Elles sont apparues un peu avant les robes rockabilly. Pour vous donner une idée du style pin’up, pensez donc à Marilyn Monroe. Ces robes étaient plutôt destinées aux femmes avec des rondeurs qui n’avaient pas peur d’exhiber leurs formes. Le décolleté était plongeant, la taille fort resserrée, style taille de guêpe. Quand aux tissus employés, ils étaient à motifs, à pois, à carreaux, vichy. Et bien sûr il n’est pas question de porter une robe pin’up sans vous maquiller les yeux façon yeux de biche!

Autre époque, autre style: les années 60. Ici les robes sont courtes voire extrêmement courtes. Elles sont en forme de trapèze. Les tissus redeviennent unis mais les couturiers associent des tissus de différentes couleurs de façon géométrique. C’est l’époque où les femmes se féminisent, réclament des vêtements plus faciles à porter. Elles commencent même à adopter des pantalons.

Décennie précédente: les années 50. c’est le début des robes aux couleurs gaies, joyeuses. Les tissus à pois tels que le rouge à pois blancs et le blanc à pois noirs connaissent un vif succès. C’est aussi le début des tissus vichy. Côté forme: la robe est plus évasée que les années précédentes, elle est aussi plus courte et surtout c’est le début des décolletés.

Rien à voir avec les robes des années 30 et 40 qui étaient plus ou moins semblables. Ici pas question de robe vintage courte, il fallait qu’elle arrive au moins en-dessous du genou. La robe était assez près du corps même si dans les années 40 elle a eu tendance à être un peu moins moulante. Et côté coloris, ce n’était pas folichon! Les tissus étaient unis, de couleurs sobres, pour ne pas dire austères: noir, gris, bleu marine. Il n’était pas question de rouge, de rose et encore moins de jaune. Par contre, ici ou là, vous pourriez retrouver quelques paillettes sur les robes vintage années 30. ces paillettes sont les vestiges de l’époque Charleston qui commence à s’éteindre.

Comme vous le voyez, la mode est un éternel recommencement, on fait du neuf avec du vieux. Mais ce qui est important de retenir, c’est que la robe vintage rockabilly, et plus largement la robe vintage, ne datent pas d’hier. Elles ont été fabriquées il y a plus de 30 ans et en édition limitée. On est loin de la production de masse actuelle. Et surtout les vêtements de l’époque étaient faits pour durer, on n’en changeait pas de sitôt!

Pour trouver facilement des robes vintage, il ne faut pas hésiter à fouiller dans les friperies, les brocantes et même les puces. Par contre, si la chine n’est pas votre tasse de thé, il est plus facile d’aller dans une boutique spécialisée, que ce soit en ville ou sur internet. Toutefois, ne demandez pas au vendeur une robe vintage, comme nous l’avons dit juste avant, il existe différents style vintage, il faut vraiment préciser la décennie que vous appréciez le plus.

Dernier point: ne tentez pas de vous habiller vintage de la tête aux pieds. Penser à associer des accessoires actuels pour vous donner une touche plus moderne.