Acheter une robe vintage année 30Robine

Si vous aimez les robes vintage années 30, sachez que vous n’êtes pas la seule. En effet, cet attrait pour le vintage et plus spécialement pour les robes vintage a le vent en poupe depuis quelques années. Par contre pour ne pas acheter n’importe quoi, nous allons commencer par vous aider à repérer une « vraie » robe vintage.

Il faut savoir que la robe vintage a au moins 30 ans d’âge et donc ici plus de 80 ans pour une robe retro année 30. Ne soyez pas surpris de lire les termes rétro et vintage, au final ils ont la même signification. Quand vous dénichez une robe vintage, que ce soit dans une friperie ou dans un magasin spécialisé, il est normal qu’elle sente le renfermé, c’est un signe d’authenticité. Après tout, avec toutes les époques qu’elle a traversées, il est bien normal de ne plus avoir une odeur de frais!

Pensez à vérifier que la robe vintage présente bien la griffe ou la marque du couturier qui l’a fabriquée. Si vous lisez un nom de magasin actuel, dites-vous bien que ce n’est pas une robe vintage mais juste une pâle copie qui a était produite en milliers d’exemplaires alors que la « vraie » robe vintage ne fut proposée qu’en quantités limitées. Les tissus utilisés ne seront pas du tout les mêmes que ceux d’antan. Le pur coton sera troqué contre du polyester ou autre matière qui a vu le jour bien après les années 30.

Par contre, ce n’est pas parce que la robe est vintage qu’elle doit être en mauvais état. Si vous voyez des trous, des accrocs, des tâches que vous pensez ne pas savoir effacer, n’achetez pas ce vêtement. Encore une précision: quand vous reviendrez chez vous avec votre robe style année 30, ne la passez pas au lave-linge, elle risquerait de ne pas trop apprécier l’essorage et de se détériorer. Préférez aller la porter au pressing. Ce professionnel de l’entretien des vêtements saura très exactement comment la nettoyer. Et vous la retrouverez comme neuve.

La robe vintage année 30 vue à la loupe !

Il faut savoir qu’il existe des robes vintage de différentes décennies. Ici nous aborderons celles des années 30, période qui a suivi les années charleston. Et justement, c’est pourquoi vous pourriez voir sur certaines robes longues des années 30, quelques paillettes ou franges. Mais en bien plus faible quantité. Ce sera juste histoire de faire un clin à cette belle époque qui s’éteignait doucement.

Pour repérer facilement une robe style année 1930, sachez qu’elle est assez près du corps. Les tissus sont unis, les couleurs sont sobres: noir, gris, bleu marine. Ici vous ne trouverez pas de jaune ou de rouge ni de fleur ou de pois. La robe vintage année 30 se veut assez longue, elle arrivera au moins sous le genou, voire plus bas encore. Rien à voir avec la robe vintage année 60 qui était extrêmement courte. Encore une précision: il n’est pas question ici de décolleté!

Vous l’aurez compris, cette robe vintage des années 30 est faite pour vous si vous aimez vous vêtir de façon sobre. Maintenant tout dépend du métier que vous exercez mais généralement ce ne sera pas une tenue pour aller travailler mais plutôt une robe pour participer à une soirée à thème.

Si vous aimez les robes aux motifs gais, à pois, vichy, ce sera plutôt du côté des robes vintage années 50 qu’il faudra aller regarder. En effet, c’est avec la robe vintage année 50 que l’on a vu apparaître les robes à pois et notamment le fameux tissu rouge à pois blancs et le tissu blanc à pois noirs. Vous vous rappelez sans doute aussi les robes en vichy rose ou bleu ciel.

Par contre, si vous préférez une robe assez courte, forme trapèze, ce sera dans le rayon de la robe vintage année 60 qu’il faudra jeter un oeil. Ici c’est le début de la féminisation des pantalons, les femmes commencent à s’émanciper et recherchent des vêtements plus faciles à porter.

Maintenant, si vous cherchez une robe vintage très gaie, très glamour, sachez que c’est d’une robe pin’up dont vous aurez besoin. Ici on garde le style des années 50 mais les robes sont encore plus courtes,plus évasées, les décolletés plus plongeants. Ces robes vont particulièrement bien aux femmes un peu rondes qui n’ont pas peur d’afficher leurs formes ni de mettre leurs rondeurs en avant. Ici le maquillage sera très important: pas question d’avoir le teint terne! Et surtout vous ne négligerez pas la coiffure et arborerez fièrement un foulard noué sur la tête, aux coloris en harmonie avec votre robe pin’up.

Ce qu’il est important de comprendre, c’est qu’il vaut mieux éviter d’être vintage de la tête aux pieds. Alors bien sûr, vous aimez ce style mais essayez d’associer des accessoires contemporains, histoire de donner une touche de modernité à votre tenue. Maintenant, si vous aimez aussi les pantalons, pourquoi ne pas associer un haut vintage avec un bas plus moderne et vous chausserez vos sneakers!

Comme vous le voyez, il y a mille et une façons de porter des robes vintage, et plus globalement des vêtements vintage. Alors vous vous souvenez comment on reconnaît une robe vintage? Elle dispose forcément de la marque ou de la griffe du couturier qui l’a créée. Sinon ce n’est pas du vintage mais une reproduction de vintage et la qualité des tissus employés n’aura rien à voir avec celle des vêtements vintage. Encore un détail: qui dit robe vintage, dit robe produite en faible quantité, en édition limitée. Donc vous aurez vraiment peu de chance de croiser une dame portant la même robe vintage que vous! Et n’oubliez pas: c’est dans les friperies, les puces ou encore les brocantes que vous aurez le plus de facilité à dénicher des merveilles. Mais si la chine n’est pas votre truc alors dirigez-vous vers les boutiques spécialisées en ville ou en ligne. Vous verrez qu’elles sont nombreuses.